Robert-Emile CANAT

Cinéaste, photographe et conférencier, Robert-Emile Canat doit tenir de ses ancêtres ce goût particulier pour l’ailleurs et l’autrement, la recherche et la création, l’aventure et l’action. Dès seize ans, il part en solitaire, Nikon en bandoulière, vagabonder sur les routes du monde pour s’enivrer des couleurs, des lumières et des parfums qui depuis l’enfance le faisaient rêver ! Fasciné par un premier séjour en Asie, il éprouvera, au-delà du plaisir de l’aventure et du voyage, le besoin de témoigner par l’écrit et par l’image ; et pour mieux profiter de ses errances, pour mieux comprendre les pays et les peuples visités, il s’intéressera à la recherche socio-ethnographique. Une vocation était née… que sa formation de juriste et d’historien ne saurait contrarier ! Après un troisième cycle universitaire, il s’engagera dans diverses expériences professionnelles, “voies royales” qui l’amèneront très rapidement à conclure que cet univers étriqué, de carrière et de raison, n’est définitivement pas le sien… “car la vie est un bien perdu quand on n’a pas vécu comme on aurait voulu”, disait le poète. Il décide alors de troquer son Code pénal contre une caméra et de donner libre cours à sa passion : “Vivre et raconter de belles histoires du bout du monde” ! C’est dans la boue des rizières, l’écume des mers ou la poussière des déserts qu’il tracera sa ligne de vie et trouvera sa source d’inspiration. Auteur de nombreux reportages en Extrême-Orient, et plus particulièrement attaché à cet Empire du Milieu qu’il fréquente avec assiduité depuis qu’un jour il fut possible d’y pénétrer. Cette passion pour « l’univers chinois » lui a inspiré différents documentaires et publications et l’a amené, suivant, à rebours, les pas de Marco Polo, jusqu’à Venise, point de départ des mythiques routes de la Soie et, sans doute, d’une prochaine aventure ! Dans la cité lagunaire, entre réel et imaginaire, il a trouvé, au fil de ses nombreux et envoûtants séjours, le sujet d’un film et d’un livre où la Sérénissime nous apparaît sous ses plus beaux atours…

Ouvrages :

  • Venise – De Lumières en illusions
  • Chine – Emotions vagabondes